Il s'est passé...

INTERNAT DE REVE ?

Dans le cadre du projet "climat scolaire" (page La Vie au Lycée), une équipe composée de 5 élèves, 1 assistant d'Education, l'infirmière, une CPE s'est rendue à Rambouillet afin de définir "l'internat de rêve". Ils sont revenus avec le prix de la meilleure mise en scène en poche... A suivre !

"13 et 14 novembre : Hackathon « Notre internat de rêve » au CEZ de Rambouillet
Favoriser l’internat comme facteur de réussites (sociale, scolaire et professionnelle) et limiter ainsi le décrochage scolaire, cette action s’inscrit dans une démarche plus globale portée par le bureau de l’action éducative et de la vie scolaire de la DGER et pilotée par AgroSup Dijon. Elle est conduite dans le cadre du dispositif national d’appui et s’appuie sur des personnels de Montpellier SupAgro, AgroCampus Ouest, ENSFEA et les animatrices des réseaux Insertion égalité, RESEDA et Handicap.


Pourquoi un hackathon ? Parce que c’est une modalité inédite pour travailler des questions sociales, c’est un format de travail qui booste la créativité et parce que c’est un moyen de donner une vraie place aux jeunes dans une réflexion partagée avec leurs encadrants.

26h pour se dépasser, imaginer en équipe un internat idéal et convaincre un jury en 10 mn !

7 établissements participants : LEGTA Albi Fonlabour ; LPA Beaune-La-Rolande ; LEGTA de Neuvic ; LEGTA le Paraclet ; LEGTA de SEES ; LEGTA de Toulouse Auzeville ; LEGTA de Vendôme.

Pour ce faire, différentes épreuves et critères étaient à respecter : prendre en compte les différentes composantes du climat scolaire (climat de travail, relationnel, éducatif et de justice) ; être créatif et originale ; donner une place à chaque membre de l’équipe. Prendre en compte la notion d’inclusion. Les jeunes ont vraiment joué le jeu de la créativité et de l’imaginaire et ont livré d’excellents projets alliant bien vivre ensemble, démarche éco-responsable, innovation numérique….

Le jury a décerné 7 prix en fonction de la singularité des projets présentés : prix du vivre ensemble, de l’esprit d’équipe, de la mise en scène, de l’innovation, du scénario original, de la médiation et de la bienveillance.

Une captation a eu lieu et permettra ainsi de valoriser prochainement ces journées par une ressource vidéo. Encore merci aux élèves et équipes qui ont su relever ce défi !"

Source : lettre hebdo DGER n° 40 du 18/11/2019