Actualités

Replay Conférence 'Agricultures Urbaines & Territoires: former et essaimer' Compte Rendu

Conférence des acteurs et ouverture institutionnelle des 48 heures de l'Agriculture Urbaine

Les projets de développement des agricultures urbaines apportent de nombreux avantages aux territoires sur lesquels ils s’implantent. Aujourd’hui, dans un contexte de prise de conscience et d’attentes sociétales sur les problématiques environnementales, ces projets deviennent essentiels et exemplaires : production et distribution en circuit-court et local, végétalisation urbaine, création d’emplois, re-découverte du lien social.

« Les 48h de l’AU se proposent de fédérer les acteurs de l’agriculture urbaine, de construire un réseau dynamique, une alliance forte permettant d’impacter positivement la ville de demain. » Christian Ortega, GreenMyCity (www.les48h.fr)

La Cité des Sciences Vertes de Toulouse Auzeville est un établissement public d’enseignement et de formation  sur les domaines professionnels des agricultures et des aménagements paysagers. Ses champs de compétences en font un lieu de référence pour les acteurs des agricultures urbaines.

Cet événement d’ouverture des 48h sur le bassin Toulousain a pour vocation d’amener les acteurs institutionnels, associatifs et professionnels à partager leur vision et à échanger autour d’une table ronde sur la contribution de l’enseignement technique agricole au développement et à l’essaimage des Agricultures Urbaines en Occitanie.

Découvrez les moments forts de la conférence des acteurs

- Interviews de Jean-Jacques Bolzan / Vincent Labarthe / Florent Guhl/ Sébastien Albouy: "Quelle est votre vision et qu'attendez-vous de l'Agriculture Urbaine?

- Témoignage d'Amandine Largeaud (Association le 100eme singe) et Christophe Lubac (Maire de Ramonville)

- Introduction à la table ronde par Sébastien Albouy, Vice Président de la Chambre d'Agriculture 31

- Table ronde animée par Catherine Belouet, Pierre Virmont, Emmanuel Erba, Christophe Lemesle: "Quelle peut etre la contribution de l'enseignement agricole?'

- Conclusion de la conférence par Sébastien Albouy