L'embauche d'un apprentis permet à l'entrepreneur de s'assurer la collaboration d'un jeune dont les compétences vont être croissantes et à qui il va pouvoir transmettre son expérience et son goût du métier.

Pour faciliter cet emploi, l’État et les collectivités territoriales proposent des aides financières.

Les principales aides

  • Exonération d'une partie des charges sociales des entreprises de 11 salariés et plus employant un apprenti
  • Exonération totale des cotisations patronales et salariales légales ou conventionnelles pour les entreprises de moins de 11 salariés employant un apprenti
  • Crédit d'impôt apprentissage pour certaines entreprises
  • Déduction fiscale de la taxe d'apprentissage pour les entreprises de plus de 250 salariés qui dépasse le seuil de 4% d'alternants, sous forme de "bonus"
  • Prime à l'apprentissage de 1000€ versée par la région, pour les entreprises de moins de 11 salariés employant un apprenti
  • Aide "TPE JEUNE APPRENTI": Un forfait de 4400€ la 1ère année du contrat (versés trimestriellement par l'état) pour une entreprise de moins de 11 salariés

Nous vous invitons à consulter le Portail de l'alternance, afin de vous informer au mieux sur les différentes possibilités qui s'appliquent à votre situation.

 

Les aides complémentaires pour les personnes en situation de handicap

L'Etat et de l'AGEFIPH proposent des aides et un accompagnement en fonction des nécessités.

N'hésitez pas à vous renseigner sur le site du ministère du travail ou de l'AGEFIPH.